Les Saintes, la Désirade, Marie-Galante

Marie-Galante, Les Saintes et La Désirade.

Marie-Galante est la plus grande et la plus plate des trois, avec des plages fantastiques et de nombreuses distilleries de rhum.

Les Saintes sont un groupe de neuf îles à dix kilomètres au large de la Basse-Terre. Seules deux sont habitées, la plupart des visiteurs se rendant à Terre-de-Haut pour le charme des Caraïbes à l’ancienne.

Et La Désirade est la moins développée – une ancienne colonie de lépreux où vous pouvez profiter d’une plage totalement déserte.

La Désirade : pour les amoureux de la nature

La Désirade est la cinquième île qui compose la Guadeloupe. Faisant 11 km de long pour 2 km de large, ce petit caillou est une merveille de biodiversité. La verdure est partout, côtoyant la mer et colonisant les plus hauts sommets de l’île. Christophe Colomb y aurait débarqué lors de sa seconde expédition en 1493.

En novembre, La Désirade accueille des espèces d’oiseaux migrateurs qui viennent s’ajouter à faune déjà riche composée de tortues de mer, de requins et de nombreuses espèces de poissons. La richesse de la flore n’est plus à mentionner. Sur La Désirade, tu partiras à la découverte de la nature, prenant quelques pauses sur ses rares plages intimes et apaisantes.

Pour aller plus loin dans la découvertes des autres iles de la Guadeloupe.

Marie-Galante : le petit coin de paradis

Marie-Galante est l’île à visiter pour profiter du farniente à la guadeloupéenne. La petite île affiche des airs de paysages de cartes postales avec ses plages de sable blanc et une mer turquoise limpide entourées de récifs coralliens d’un côté et bordées de verdures luxuriantes de l’autre. Si tu as l’âme d’un aventurier, n’hésite pas à arpenter ses sentiers de randonnées pour te rendre au Château Murât. Une petite visite dans la distillerie de Bellevue s’impose avant de visiter la Gueule Grand Gouffre. Retour sur les plages paradisiaques avant de repartir à la découverte de la Guadeloupe.

Les Saintes : de belles petites îles discrètes

Baignées dans la mer des Caraïbes, Les Saintes se composent de plusieurs petites îles dont deux sont habitées : la Terre-de-Haut et la Terre-de-Bas qui forment la Petite-Terre. Les Saintes abritent avec discrétion quelques-unes des plus belles plages de Guadeloupe. La Terre-de-Haut, ses baies et ses plages, dont celle de la pompière, t’émerveilleront avec leurs vues idylliques. Prépare-toi à marcher ou à pédaler pour te rendre au très vieux fort Napoléon, sur cette île, les voitures sont interdites.

La Terre-de-Bas se fait plus discrète. Traverse sa forêt sauvage verdoyante pour accéder à la Grande Anse, une plage aux allures de paradis. Ici, l’intimité est garantie, les plages étant très peu fréquentées malgré leurs beautés naturelles époustouflantes.

La Désirade : pour les amoureux de la nature

La Désirade est la cinquième île qui compose la Guadeloupe. Faisant 11 km de long pour 2 km de large, ce petit caillou est une merveille de biodiversité. La verdure est partout, côtoyant la mer et colonisant les plus hauts sommets de l’île. Christophe Colomb y aurait débarqué lors de sa seconde expédition en 1493.

En novembre, La Désirade accueille des espèces d’oiseaux migrateurs qui viennent s’ajouter à faune déjà riche composée de tortues de mer, de requins et de nombreuses espèces de poissons. La richesse de la flore n’est plus à mentionner. Sur La Désirade, tu partiras à la découverte de la nature, prenant quelques pauses sur ses rares plages intimes et apaisantes.

Comment se rendre en Guadeloupe ?

La voie aérienne est la plus abordable et la plus rapide. Plusieurs compagnies aériennes desservent l’aéroport de Point-à-Pitres avec la possibilité de réserver des billets d’avion sur Internet. Tu peux aussi voyager en Guadeloupe par bateau (cargo ou paquebot de luxe). Le billet te coûtera un peu plus cher, mais l’expérience inédite en vaut la chandelle.

Comment réserver un hébergement en Guadeloupe ?

Récemment, le secteur de l’hôtellerie s’est largement développé en Guadeloupe. Vous trouverez assez facilement un hôtel moderne, un gîte, un appartement ou une location de vacances sur l’archipel. Il est important de réserver surtout en haute saison durant laquelle de nombreux établissements affichent complet.

Comment se déplacer en Guadeloupe ?

Plusieurs prestataires proposent de louer une voiture en Guadeloupe. Le vélo est aussi un très bon moyen de transport. Le bus s’offre à toi si tu souhaites t’imprégner du quotidien des chaleureux Guadeloupéens. Le transport en bateau est inévitable pour passer d’une île à une autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *